Categories
Uncategorized

Marthe Richard Prostituée

marthe richard prostituée

“Marthe Richard: La fille de la prostituée” de James M. Grant est un regard fascinant sur la vie d’une femme du début du XXe siècle, née en France et émigrée en Amérique. Elle a grandi en Pennsylvanie, est devenue enseignante puis a travaillé comme femme de ménage avant de devenir membre de la mafia montréalaise. Sa vie a radicalement changé lorsqu’elle a été trahie et assassinée.

Le récit à la première personne de Grant nous donne une fenêtre sur le monde et la vie de Marthe. Sa fille, Anne Marie, est née peu de temps après, mais son père ne l’aime pas à cause de sa naissance. Il veut plutôt qu’elle épouse un ami de la famille, mais Anne Marie lui dit qu’elle l’épousera quand elle sera assez grande. Son attitude change une fois qu’il rencontre Marthe, cependant. Il est complètement amoureux d’elle et, après quelques rendez-vous, décide de la prendre pour lui.

Le roman est un portrait de la vie au Canada, mais l’accent mis sur Marthe est ce qui le distingue vraiment de la plupart des biographies de l’époque. Nous avons également un aperçu de certaines des personnes importantes à l’époque de cette période. Louis Riel reçoit une introduction détaillée, tout comme Arthur Meighen, le premier Canadien à avoir combattu pendant la Première Guerre mondiale. Anne Marie elle-même obtient de nombreuses informations personnelles sur sa mère ainsi que sur certaines des personnes qui ont influencé sa vie. Au fur et à mesure que l’histoire se déroule, nous voyons les débuts de la mafia montréalaise et la façon dont la famille a utilisé son influence et son pouvoir pour s’entraider. C’est un portrait fascinant de la vie à l’époque d’avant la Seconde Guerre mondiale. Et, bien sûr, c’est une excellente lecture. marthe richard prostituée