Categories
Uncategorized

Rencontre Simple Marseille

rencontre simple marseille

rencontre simple marseille Une réunion fructueuse a eu lieu à Marseille, en France, pendant les négociations de l’Organisation mondiale du commerce sur le changement climatique. La première rencontre a eu lieu au Vieux-Port de Marseille avec des participants venus de nombreux pays. Les participants comprenaient des chefs d’État et de gouvernement, des chefs d’industrie et d’entreprises, des représentants d’organisations non gouvernementales et des résidents locaux. Après une semaine de négociations, le groupe a décidé de former une équipe spéciale “Partenariat pour l’action pour le climat” qui serait chargée d’élaborer et de mettre en œuvre des stratégies de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cette réunion, qui s’est avérée être un succès, devrait servir de modèle pour d’autres efforts localisés de lutte contre le changement climatique.

L’une des principales questions abordées au cours de la réunion était de savoir comment organiser la réunion et comment la réussir. Il a été noté qu’il y avait de nombreux obstacles culturels et de transport à la participation aux réunions d’affaires internationales en général. Lors de l’examen de cette question, les organisateurs ont suggéré que chaque membre aille en groupe, rendant ainsi les problèmes de transport et de langue moins problématiques. C’était une solution très efficace, car tout le monde semblait plus à l’aise et les questions n’étaient pas discutées autant qu’elles l’auraient été normalement.

Les participants ont également discuté de la manière de maintenir le dialogue ouvert entre les nations, ainsi qu’entre les entreprises individuelles. Le groupe a noté que son objectif est d’accroître la transparence du processus et qu’il doit y avoir des dispositions dans l’accord lorsque les normes nationales ne sont pas respectées, ainsi que pour examiner et réviser périodiquement les engagements pris par chaque partie. On espérait que cela pourrait se faire sans augmenter les coûts et que les participants parviendraient à un terrain d’entente une fois qu’ils en seraient capables. Le groupe est encore au stade de la planification, mais accueille toute suggestion du public ou des parties intéressées.